Collections en chantier

D’un musée à un autre… Le chantier des collections

 

 

À Allevard, le musée se réorganise. Il déménagera prochainement dans le bâtiment de l’ancien casino, situé dans le Parc Thermal, pour proposer des espaces d’expositions modernisés. Les collections du musée, quant à elles, intègreront dans l’année à venir de nouvelles réserves externalisées. Ainsi, l’équipe doit mener à bien un « chantier des collections ». C’est une chaîne opératoire organisée en vue du déménagement d’une collection.

Les étapes du chantier des collections

 

Les étapes de traitement dépendent du contexte spécifique de la collection concernée. En voici, à Allevard, les principales étapes :

  • l’inventaire
  • la prise de vue photographique
  • le dépoussiérage et la consolidation de l’objet
  • le conditionnement (mise en caisse ou installation de protections)
  • la désinsectisation
  • l’installation dans les réserves

Chaque objet doit arriver dans la réserve en étant identifié, dans un état de propreté et de conservation stable.

Objets inventoriés

Les restaurateurs et le chantier des collections

 

Depuis juillet 2018, trois restaurateurs interviennent régulièrement, selon leurs domaines d’expertises sur les collections du Musée d’Allevard.

En première ligne, ces acteurs du chantier des collections sont organisés, bien équipés et parés à toutes éventualités.

Les outils du restaurateur :

  • GantsChantier des collections
  • Tablier
  • Ciseaux
  • Cutter
  • Pistolet à colle
  • Un bon éclairage
  • Cure-dents
  • Thé ou café (mais toujours loin des collections)

Le matériel de conservation du restaurateur :

Chantier des collections

  • Pinces
  • Papier bulles
  • Tyvek
  • Mousse
  • Caisses en plastique
  • Boîtes de conservation

Les qualités du restaurateur :

  • Minutieux
  • « Œil de lynx »
  • Rapide
  • Champion du monde de l’emballage (ça doit être pratique aux anniversaires)

Les ennemis du restaurateur :Chantier des collections

  • Les vrillettes
  • La poussière
  • La moisissure
  • Les lux trop important
  • Les dégâts des eaux
  • La sueur sur les mains du visiteur « touche à tout »

Venez découvrir ce petit aspect du travail de restaurateur les vendredis 14 et 28 septembre et 12 et 26 octobre à 11h au musée.

Share This