Les restaurations

Restaurer pour mieux transmettre

 

 

De l’intérêt des restaurations : 

Les objets conservés au Musée d’Allevard ont traversé les années et pour certains les siècles. Tous ont servis dans la vie « civile », beaucoup ont été exposé et le seront dans le nouveau musée.

Malgré les précautions qui ont été prises lors de leurs présentations au public, certains objets ont besoin de passer entre les mains de restaurateurs pour pouvoir à nouveau être mis en avant et raconter le territoire.

L’équipe du musée est vigilante à l’état de chaque objet. Le chantier des collections a permis de fixer des ordres de priorité et l’ouverture prochaine du nouveau musée impose une attention particulière à porter aux œuvres qui seront présentées dans l’exposition permanente. Un programme de restauration est donc en cours.

La restauration de la vasque d’inhalation froide

La vasque d’inhalation froide est un objet de soin thermal inventé par le Docteur Bernard Niepce qui explique son fonctionnement en 1858 dans son Mémoire sur l’action thérapeutique de l’eau sulfureuse et iodée d’Allevard.  « …Plusieurs vasques superposées et de plus en plus petites à mesure qu’elles s’élèvent. Au-dessus de la dernière, se dégagent deux jets d’où l’eau retombe, sous forme de pluie, dans la première vasque ; de celle-ci dans l’inférieure, et ainsi de suite jusque dans la dernière où elle se déverse ; et au moyen de deux conduits, elle est entraînée au dehors… ».

La vasque conservée au Musée d’Allevard est composée de métal et de béton. Sous l’effet du ruissellement de l’eau, le béton est devenu poreux et la structure métallique interne s’est corrodée. Cette dernière a ainsi gonflé et fait exploser le béton.

Les restaurateurs, Frédéric Barbet et Fanny Gruet, ont effectué sur la vasque un traitement de conservation et de présentation. Ils consolident la structure, uniformisent les lacunes, remettent en place les plateaux intermédiaires et confortent les cristaux thermaux (fistuleuses) qui sont des signes d’usages importants pour l’interprétation de l’œuvre.

 

La vasque d’inhalations froides à été restaurée avec l’Aide du Fonds Régional d’Aide à la Restauration, cofinancé par l’État et la Région Auvergne Rhône-Alpes.

Musée d’Allevard
Parc des Forges
38580 Allevard
04 76 45 16 40

logo Grésivaudan

Avec le soutien financier de

La Région soutient votre projet

Share This